Nicole van Kalmthout (1953) woont en werkt in Tilburg. Zij bezocht de Academie voor kunst en vormgeving in Den Bosch. In de eerste jaren maakte ze voornamelijk etsen van sprookjesachtige landschappen. Sinds de jaren Tachtig heeft ze zich geheel gericht op het maken van gombatikken en tekeningen. Gombatikken, niet te verwarren met batikken, schilderijen gemaakt van olieverf en Arabische gom. Na 2005 is ze aan de slag gegaan met textiele werkstukken. Deze zijn gemaakt van de doekjes waaraan zij haar penselen afveegt. Door deze lapjes aan elkaar te maken, ontstaat er een lange kleurrijk doek. Hiervan worden de werkstukken gemaakt.

 

 

Nicole van Kalmthout (1953) lives and works in Tilburg (NL).She attended the Academy of Art in Den Bosch. In her first working years, she was mainly occupied with etching landscapes, often of a fairy-tale like nature. Later, she switched to producing drawings and socalled gumbatics (paintings of oil paint and Arab gum). Over the years, Nicole has exhibited her work at several places.

Artist’s statement: In my work, I try to create colourful landscapes and scenes in which a spectator wants to roam around: curious, surprising, perhaps confused, but hopefully full of imagination and satisfaction in the end. My intention is to make paintings that grow in beauty every time they are looked at. When painting, I lose my sense of time as I am enticed away by the colours and the figures acting in the composition. Beyond the hills lies a promised land. In the light and ‘carnivalesque’ scenes the children are showing the way to that joyful world.

 

Nicole van Kalmthout (1953) habite et travaille à Tilburg (Pays-Bas). Elle a étudié à l’Académie de l’Art à Den Bosch. Dans les premières années, elle s’intéressait surtout dans la gravure à l'eau-forte de paysages, souvent d’une nature féerique. Dans les dernières années, elle s’est focalisée sur les batiks de gomme et sur les dessins. Les batiks de gomme, à ne pas confondre avec les batiks, sont des peintures faits avec de la peinture à l’huile et de la gomme arabique. Nicole a exposé à plusieurs endroits au cours des années.

Affirmation de l’artiste: Dans mon travail, j’essaie de créer des paysages colorées et des scènes dans lesquelles un spectateur veut errer : curieux, surpris, peut-être confus, mais j’espère plein d’imagination et de satisfaction à la fin. Mon intention est de faire des peintures qui deviennent plus beaux chaque fois qu’on les regarde. Quand je peins, je ne me rends plus compte du temps puisque je suis emporté par les couleurs et les figures qui jouent dans la composition. Derrière les collines se trouve une terre promise. Dans la lumière et les scènes carnavalesques les enfants indiquent le chemin vers ce monde heureux.